Christophe Maé

Elle était sa fragilité … il était sa force.
Elle était les larmes … il était les rires.
Elle avait les promesses … il avait la confiance.
Elle avait peur … il avait les bras.
Il avait la colère … elle avait la douceur.
Mais à eux deux, ils avaient l’amour… le vrai.
Parce qu’il avait le cœur … qu’elle avait ses battements

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s