Initiation à la danse macabre

Les éditions du faune

    

                 Au Moyen-Âge, l’Occident n’est pas épargné par les catastrophes. Que ce soient les guerres, plus particulièrement celle de Cent Ans, le fléau de la peste noire ou les famines, les morts prématurées sont omniprésentes dans la vie des peuples et touche sans distinction toutes les catégories sociales.

C’est dans ce contexte qu’apparaît le thème de la danse macabre. Motif artistique pictural et littéraire, la Danse Macabre fait son apparition au XIVe siècle et perdurera jusqu’à la fin du Moyen-Âge au XVIe siècle.
On peut prêter comme origine à la danse macabre les Mistères, représentations théâtrales populaires jouées en pleine rue : dans certaines, la Mort conversait avec vingt-quatre personnages apparaissant par ordre hiérarchique.
La tradition picturale a repris ces représentations, couplant dans des farandoles morts et personnes de toutes classes sociales : aussi bien du clergé (pape, cardinaux, évêques, abbés, chanoines…

View original post 451 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s