Limousin, berceau des troubadours

L’art du trobar, l’art d’aimer en pays d’oc

À l’aube du XIIe siècle, en Limousin et dans les autres régions de l’actuelle Occitanie, naît une littérature moderne qui va influencer l’Europe entière.

Les troubadours chantent l’amour, joie et jeunesse, dans une savante alchimie des mots et des sons. Grands seigneurs ou simples roturiers, ces poètes-musiciens, vont animer plus de deux cents ans de vie intellectuelle avec savoir et connaissance (saber e coneissensa).

Génie, humour, amour, chants et courtoisie embellissent leur art. Avec leurs noms et leurs biographies, dont le contenu repose sur de multiples légendes (vidas et razos), ce sont avant tout les chansons qu’il faut retenir et qui s’imposent à nous dans un style sûr et inaltérable.

https://ethnomusicologie.revues.org/2042

http://www.limousin-medieval.com/troubadours

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s